mercredi 11 mai 2011

Premier Forum Jenesse Scolaire

Premier Forum Jeunesse Scolaire tenu du 05 au 6 Avril 2011 à Dakar par la Division du Sport et des activités de Jeunesse.
Dans son bureau, le Ministre de l'Education du Préscolaire, de l'Enseignement Eémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales reçoit les DEUX MEILLEURS élèves de chaque région du pays. Devant le  Secrétaire Général, M. MAFAKHA TOURE , le représentant des élèves lit la RESOLUTION FINALE.

samedi 7 mai 2011

Lamine Sarr Inspecteur d'Académie de Louga

BILAN SUIVI PE CAAC LG 15 02 10

République du Sénégal

******************
Ministère de l’Education
Chargé de l’Enseignement Préscolaire,
de l’Enseignement Elémentaire et du Moyen
******************************
Inspection d’Académie de Louga
La Coordination I.V.S.

Louga, 19/09/2008



1-Négociation des lettres de mission

Après avoir pris connaissance de la lettre portant missions nationales des IVS , l’Inspecteur d’Académie nous a demandé de réfléchir sur les activités spécifiques que chaque IVS pourrait gérées personnellement ou en collaboration avec l’autre.
Par la suite, prenant acte de la répartition proposée, et après avoir décliné sa vision des spécificités de l’Académie, l’IA a procédé à la signature des lettres de missions des deux IVS pour les deux années à venir.

2-Niveau national

Conformément à l’arrêté ministériel N°004261/MEN/DAJLD du 15/06/99 portant création des Comités Académiques d’Agrément et de Conseil (CAAC) aux projets d’établissement de l’enseignement moyen et secondaire, un ordre de service a été pris pour désigner les membres de ce dit Comité (8 personnes). La coordination est désormais assurée par les IVS.
Des sessions régulières ont permis de mettre progressivement tous les 40 établissements de L’Académie en projet. Voir tableau ci-dessous :

-Situation des Projets d’Etablissements à l’Académie de Louga :


PE financés par BAD en 2007/2008
  1. Lycée de Guéoul
  1. CEM de Nguidilé
  1. CEM de Niomré
  1. CEM de Léona
  1. CEM II de Kébémer
  1. CEM de Keur Moma Sarr
  1. Lycée de Dahra
  1. CEM de Ndiagne
  1. CEM de LougaCommune
  1. Lycée Alboury
  1. CEM de Ndande
  1. CEM de Koki
PE financés par APSE en 2007/2008
  1. Lycée de Kébémer
  1. Lycée de Darou Mousty
  1. CEM Massamba Siga Diouf
  1. CEM de Boulal
  1. CEM de Grand Louga
  1. CEM de Nguith
  1. CEM de Dahra
  1. CEM de Barkédji
  1. CEM de Darou Mousty
PE APSE financés en 2007/2008
  1. Nouveau Lycée de Louga
  1. CEM de Ndoyène
  1. CEM de Kadji Madia
PE BAB financés en 2007/2008
  1. CEM de Nguer Malal
  1. CEMT
  1. CEM Modou A Mbacké
  1. CEM de Sakal
  1. CEM de Louga Artillerie
  1. CEM de Thiamène
  1. CEM de Warkhokh
  1. CEM de Loro
  1. Lycée Malick Sall
PE BID finances en 2007/2008
  1. CEM de Ngueune Sarr
  1. CEM de Mbeuleukhé
  1. CEM de Gassane
  1. CEM de Sagatta Djoloff
  1. CEM Macodou K. Sall
  1. CEM Sagatta Gueth
  1. CEM de Thiolom Fall
  1. CEM de KeurMomarSarr (a reçu un financement BAD)
  1. CEM de Louga Commune (a reçu un financement BAD)

NB : dans le tableau, tous les projets non financés en 2007 le seront en 2008
2007=21 PE financés
2008=19 PE financés. BAD a choisi de financer à nouveau 2 établissements
(CEM KMS et CEM Lg Commune) Total : 42 PE traités et financés.

-Fonctionnalité des CGE :

Nos visites d’établissement pour le suivi et la mise en œuvre des projets ont fait aussi l’objet d’une enquête sur la fonctionnalité des CGE.
-Actualisation et stabilisation du cadre général du règlement intérieur :

Tous les établissements ont reçu un exemplaire et des recommandations leurs ont été adressées afin qu’ils adaptent ce cadre proposé à leurs spécificités propres.(voir RI en annexe)

-Traitement et suivi des PE :

40 PE ont été traités et validés de 2006 à 2008 avec 21 PE financés. Le financement des 19 autres est disponible. Au niveau de l’enseignement technique, le CRETF de Louga et le CTF de Kébémer ont été financés.
Le suivi a débuté avec 06 établissements visités et des recommandations ont été faites.
SUIVI DE PE :

Dans le cadre de leurs missions d’évaluation, de contrôle, d’impulsion et de conseil des Chefs d’établissements en vue d’améliorer leur pilotage, les Inspecteurs Vie scolaire de l’Inspection d’Académie de Louga ont visité dans la période du mardi 8 au samedi 12 juillet 2008 les établissements suivants :
  1. CEM Keur Momar Sarr ;
  2. CEM de Niomré ;
  3. CEM de Ndande ;
  4. CEM Mouhamadane Mbacké (Darou Mousty) ;
  5. CEM Kébémer II ;
  6. CEM de Koki.
L’objectif de la visite :
  • Assurer le suivi et le contrôle de la mise en œuvre des Projets d’Etablissement (PE) et du Conseil de Gestion (CGE).
Cinq objectifs spécifiques sont identifiés :
  • S’assurer de la conformité des actions financées avec celles qui sont déroulées ;
  • Vérifier la gestion matérielle et financière (respect du Manuel des procédures, pièces justificatives) ;
  • Identifier les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du PE ;
  • Vérifier la mise en œuvre et le fonctionnement du CGE ;
  • Faire des recommandations.
La modalité :
  • Rencontrer les acteurs du PE ;
  • Rencontrer les membres du CGE ;
  • Vérifier la présence et la conformité du matériel acquis.


Le présent rapport est articulé autour de deux points :
    1. Les enseignements tirés après les rencontres avec les différents acteurs, l’analyse faite des documents mis à disposition et la vérification du matériel acquis ;
    2. Les recommandations générales.

I / Les enseignements tirés :
I / Le CEM de Keur Momar Sarr : PE validé en 2006 et financé en 2007.
.
Deux actions financées pour un montant de deux millions huit cent mille (2 800 000Francs CFA).
  • La communauté éducative s’est appropriée le PE (beaucoup de réunions de partage même s’il n’y a pas de PV) ;
  • Un PV de dépouillement pour le choix du fournisseur concernant l’achat du reprocopieur ;
  • Les actions financées correspondent à celles qui sont celles exécutées ;
  • Le matériel et les produits scientifiques non sécurisés ;
  • Une nette amélioration des conditions de travail constatée et saluée par tous ;
  • Des séries d’exercices et des plans de cours tirés et distribués aux élèves surtout à ceux des classes d’examen ;
  • Du matériel et des produits scientifiques livrés à moitié bien que l’argent soit décaissé et entièrement versé à FERMON LABO depuis le mois de novembre 2007, le disponible n’est pas encore sécurisé dans une armoire) ;
  • Le gestionnaire ne détient pas les pièces justificatives (elles sont toutes dans une enveloppe détenue par le Principal) ;
  • Réunions périodiques non tenues autour des indicateurs du PE ;
  • Un CGE fonctionnel avec une APE très dynamique qui s’implique fortement dans la vie de l’établissement.

II / Le CEM de Niomré : PE validé en 2006 et financé en 2007.

Deux actions financées pour un montant de trois millions trois cent vingt neuf mille quatre cent vingt neuf (3 329 429 FCFA).
Rencontre non tenue pour absence des acteurs, seuls le Principal et un surveillant qui n’est pas impliqué dans le pilotage du PE étaient présents. Cependant le CEM connaît les mêmes difficultés que celui de Keur Momar Sarr avec FERMON LABO depuis le mois de novembre (argent entièrement versé, produits livrés à moitié).

III /Le CEM de Ndande : PE validé en 2004 et financé en 2007.

Six actions financées pour un montant de trois millions cinq cent mille (3 500 000F CFA)

  • Un PE non partagé avec la communauté éducative. La seule fois que les différents acteurs ont été informés du PE, c’est à la réunion de rentrée tenue avant l’arrivée du financement.
  • La seconde réunion d’information autour du PE s’est tenue le 28 Juin 2008 soit sept mois après le début d’exécution du PE.
  • Le dépouillement pour le choix du fournisseur, l’achat du produit sont faits par le seul Principal.
  • L’exécution de l’action « Reboisement de la cour » aurait gagné avec le concours du président de l’APE qui est un agent de l’agriculture à la retraite mais qui ne connaît rien du projet.
  • Certains responsables de l’exécution d’actions dans le projet ne sont plus dans l’établissement : au lieu de les remplacer par d’autres professeurs, le Principal a préféré piloter ses actions.
  • Au niveau de cet établissement aussi, la livraison du matériel et produits scientifiques a connu un retard même si une somme forfaitaire est gardée en attendant la livraison du reliquat.
  • Cent soixante dix mille (170 000F) ont été prélevés par le Principal, de l’argent destiné à l’achat de matériels et produits scientifiques pour la confection d’un placard (pour ranger et garder le matériel de PC et de SVT) et d’une cartothèque (cartes HG et SVT) sans au préalable l’aval de l’Autorité.
  • La première réunion du CGE s’est tenue tardivement due à un détournement par le gestionnaire du produit des inscriptions des élèves d’une valeur de 7OO OOOF depuis le mois de novembre (somme non versée dans le compte).
  • Le Principal a constaté les faits après le versement dans le compte du CGE du financement du PE et depuis il a retiré le reste de l’argent qu’il préfère garder lui même ; les membres du CGE ayant reçu l’information tardivement ont suspecté une complicité du Chef d’Etablissement dans ce détournement de fonds.
  • Aujourd’hui, on constate que M. Diop qui est le gestionnaire a adressé une lettre de démission au Principal (qui garde par devers lui des lettres de reconnaissance de dettes et de remboursement partiel dûment signées par ce dernier) ; mais en plus, M Diop a maille à partir avec la justice depuis la sortie non autorisée qu’il avait organisée avec des élèves de l’établissement à Somone et qui avait fait un mort par noyade.



IV/Le CEM Mouhamadane Mbacké : PE validé et financé en 2007.

Quatre actions financées pour un montant de trois millions deux cent mille francs (3 200 000 FCFA)

  • Une très forte implication de la communauté éducative dans la mise en œuvre du PE (une grande mobilisation de la communauté pour information dès l’arrivée du chèque) ;
  • Des commissions d’achat et de réception de matériels formées autour du gestionnaire et du comptable matières avec la participation de professeurs membres du CGE et membres du Comité de Pilotage ;
  • Les acteurs responsables de l’exécution des actions et de leur évaluation sont bien impliqués dans la mise en œuvre du PE ;
  • Toutes les actions financées correspondent à celles qui sont déroulées ;
  • Un respect du Manuel des procédures ;
  • Toutes les pièces justificatives sont détenues par le gestionnaire ;
  • Des cours de remédiation et de renforcement sont en train d’être faits (cahiers de texte à l’appui) ;
  • Un CGE fonctionnel avec une APE très dynamique et qui est très satisfaite de la gestion de l’établissement en général mais surtout de celle du PE (tous les acteurs sont au même niveau d’information) ;
  • Un corps professoral motivé ;
  • Du matériel acheté non encore sécurisé (absence d’un local et d’une armoire) ;
  • Des rencontres pour le suivi des indicateurs non effectuées.

V / Le CEM II de Kébémer : PE validé en 2006 et financé en 2007.

Deux actions financées pour un montant de deux millions quatre cent soixante huit mille deux cent quatre vingt douze (2 468 292 FCFA)
  • Une très forte implication de la communauté éducative dans la mise en œuvre du PE (dépouillement pour le choix de fournisseur concernant l’achat de matériels, produits scientifiques et photocopieur même s’il n’y a pas de PV) ;
  • Des actions financées conformes à celles qui sont exécutées ;
  • Une amélioration des conditions de travail constatée et saluée par toute la communauté éducative ;

  • Du matériel et produits scientifiques restant à être livrés (FERMON LABO) mais, l’existant est bien sécurisé ;

  • Des factures définitives détenues par le Principal ;
  • Une faible utilisation du matériel scientifique (en PC et pas du tout en SVT) ;
  • Des responsables d’action qui ignorent leur rôle dans la conduite du PE ;
  • Des évaluations à mi parcours non faites ;
  • Un CGE fonctionnel car au moins les deux réunions statutaires sont tenues ;
  • Une APE très dynamique à côté de l’Association des mères d’enfants qui participe fortement à toutes les activités de l’établissement (recherche de partenaires).

VI / Le CEM de KOKI, PE validé en 2004 et financé en 2007.

Deux actions financées pour un montant de Trois millions cinq cent milles (3 500 000FCFA)
  • Une communauté éducative impliquée dans la mise en œuvre du PE (beaucoup de rencontres de partage autour du PE même s’il n’y a de PV) ;
  • Une commission d’achat et de réception organisée autour du gestionnaire qui détient les factures définitives ;
  • Un corps professoral engagé ;
  • Du produit et matériels scientifiques payés à hauteur de ce qui est livré ; (700 000F gardés en caisse, disponibles est bien sécurisés) ;
  • Un CGE non fonctionnel : aucune réunion depuis le début de l’année ;
  • Une APE qui ne s’est pas appropriée les dispositions de la note de service N° 005670 ME/DC/JPN/J .M. , relative à la Gestion des crédits des établissements et compétences du Conseil de Gestion.

II / Recommandations Générales :
  • Développer une stratégie de mobilisation et de participation de la communauté éducative dans la mise en œuvre des PE et du fonctionnement du CGE ;
  • Faire participer activement les personnes responsables et évaluatrices des actions dans la mise en œuvre du PE ;
  • Faire rédiger un PV après chaque rencontre autour du PE ;
  • Mettre les factures définitives à la disposition de l’intendant qui est seul habilité à les garder ;
  • Trouver le moyen de sécuriser le matériel et produit scientifique ;
  • Tenir des réunions périodiques d’évaluation à mi parcours pour un bon suivi des indicateurs afin de corriger à temps les écarts ;
  • Prendre en charge dans le Règlement Intérieur, le mode d’utilisation des manuels nouvellement acquis ;
  • Le PV de dépouillement est obligatoire ;
  • Pour l’achat de matériel, ne payer qu’après livraison ;
  • Respecter les dispositions du Décret 2000 337 du 16/5/2000 portant création des conseils de gestion des établissements d’enseignement moyen et secondaire général.
NB : Concernant le CEM de Ndande, le Principal prendra toutes les dispositions nécessaires pour recouvrer le reliquat et le mettre à la disposition du CGE.





Fiche de suivi de projets d’établissements (stabilisée par les deux CAAC de DIOURBEL et LOUGA du 5 au 9 mars 2009 à l’Académie de Louga)

Etablissement :
Adresse :
Date :
Objectif spécifique1 :

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable













Recommandations :




Exploitation de l’outil stabilisé par les deux CAAC :
  1. CEM Barkédji ;
  2. CEM de Kadji Madia ;
  3. CEM de Nguith ;
  4. CEM Warkhokh ;
  5. CEM Mbeuleukhé ;
  6. CEM Dahra Commune.
  7. CEM1 de Dahra
  8. CEM de Sagatta Djoloff
  9. CEM de Boulal
  10. Lycée de Linguère
  11. Lycée de Dahra


L’objectif de la visite :
  • Assurer le suivi et le contrôle de la mise en œuvre des Projets d’Etablissement (PE)
Objectif spécifique: exploiter la fiche de suivi stabilisé par les Comités Académiques d’Agrément et de Conseil (CAAC) des régions du projet APSE de Diourbel et de Louga
La modalité :
  • Rencontrer les acteurs du PE ;
  • Rencontrer les membres du CGE ;
  • Vérifier la présence et la conformité du matériel acquis.



I / Le CEM de Barkédji( projet APSE) : PE validé en 2007 et financé en 2008.
.
Quatre actions financées pour un montant de trois millions cent quatre vingt milles (3 180 000)

Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement : Barkédji
Adresse : département de Linguère
Date : 21 avril 2009
Objectif spécifique1 : améliorer la qualité des enseignements apprentissages en Math, Français, PC et SVT
actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Confection de fascicules dans ces matières ciblées en 3ième

Harouna Hanne professeur de LHG
Niveau des élèves relevé dans les disciplines fondamentales
  • Engouement observé
  • Moyenne relevée en SVT, FR,PC sauf en MATH

retard sur la confection des fascicules de math
2
Organisation de cours de remédiation pour toutes les classes
Macoumba Dieng prof MATH/ SVT
Niveau des élèves relevé dans les disciplines fondamentales
Action non déroulée
  • Absence de plan de communication
  • Perturbations scolaires
3
acquisition de matériel et produits scientifiques
Seydou Dieng prof MSP
  • Enseignement pratique des cours de sciences et TP en PC et SVT
  • Gain de temps
Faible utilisation

  • Certains produits et matériel manquent
  • L’incompétence du Prof de SVT a été signalée
4
Acquisition de supports didactiques
KHoudia Diop prof LHG
Enseignement pratique des cours et gain de temps
Compréhension améliorée
Certains supports ne sont pas encore acquis





Recommandations :
  • Faire impérativement les cours de remédiation en installant un plan de communication efficient
  • Acquérir tout le matériel manquant
  • Inviter les IS à venir évaluer Monsieur Macoumba Dieng qui refuse d’utiliser les fascicules mis à sa disposition









II / Le CEM de Kadji Madia(projet APSE) : PE validé en 2007 et financé en 2008.

Trois actions financées pour un montant de deux millions trois cent quate vingt dix huit mille cinq cent dix (2 398 510 FCFA).

Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement : Kadji Madia
Adresse : Département de Linguère
Date :21/04/09

Objectif spécifique1 : améliorer la qualité des enseignements apprentissages en français, anglais, SVT, et HG

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Organisation de cours de remédiation pour tous les élèves de 6ième,5ième dans les disciplines ciblées
Mouhamadou N’diathe LHG
Niveau des élèves amélioré dans ces disciplines
  • Progrès constaté : taux de réussite passé à 75%
  • Clubs de français créés
Situation de départ inconnue
2
Acquisition de manuels et d’ouvrages en français, anglais, SVT, HG pour améliorer les performances
Principal
Niveau des élèves relevé en français,anglais,SVT,HG
  • Moyennes améliorées
  • Taux de consultation en hausse
Situation de départ inconnue
3
Acquisition de matériels didactiques en SVT et HG
Mr Keîta SVT
Niveau des élèves amélioré en SVT et en HG
Cours facilités
Matériel utilisé fréquemment
Situation de départ inconnue



Recommandations :



Un CEM à citer en exemple car tous le processus d’appropriation et de validation a été respecté
Toutes les actions prévues ont été exécutées ce qui entraîné une nette amélioration de la promotion interne








III /Le CEM de Nguith (projet APSE) : PE validé en 2007 et financé en 2008.

Cinq actions financées pour un montant de trois millions deux cent mille (3 200 000 F CFA)

Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement :Nguith
Adresse : Département de Linguère
Date : 22/04/09

Objectif spécifique1 : relever le niveau des élèves dans les matières expérimentales (PC SVT)

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Réalisation d’expériences en PC et SVT
Mr Diallo PC
Expériences faites pour rendre concrets les enseignements
à la place des expériences, ils ont acheté des CD dont la pertinence n’est pas prouvée
Détournement d’objectif
2
Production de fascicules en math et en français
Mr BA srveillant
  • Disponibilité de documents riches et variés
  • Cours facilités
  • Résultats améliorés
Des fascicules de PC produits à la place ceux de math et français
Détournement d’objectif
3
Acquisition d’ouvrages au programme
en maths et français
supports en IC H
Mr DIOP prof français chargé de la bibliothèque
Cours facilités par l’existence de documents riches et variés et de supports didactiques

Réduction du nombre d’ouvrages pour achat de groupe électrogène
Détournement d’objectif





Recommandations :



Principal qui a tout modifié avec la complicité du Comité de Pilotage acquis à sa cause.
Une lettre de rappel à l’ordre doit lui être notifiée






IV/Le CEM Warkhohk (projet BAD) : PE validé en 2007 et financé en 2008.

Trois actions financées pour un montant de trois millions quatre cent quatre vingt dix neuf mille cent dix francs (3 499 110 FCFA)

Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement :Warkhokh
Adresse : Département de Linguère
Date : 23/04/09

Objectif spécifique1 : relever le niveau des élèves en français, maths, et PC

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Production de fascicules et organisation de cours de remédiation
Mouhamadou Lamine Seye
Niveau des élèves relevé en français, math, PC
Evaluation en cour
Retard sur la confection des fascicules de math et français





Objectif spécifique2 : maintenir les filles au collège

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Sensibilisation des filles et de leurs parents sur l’importance de la scolarisation
Ousmane Cissé M/PC
Maintien des filles au collège
  • Sensibilisation faite
  • Causeries en cour
Initiative bien accueillie par les populations





Recommandations :
  • Produire les fascicules manquants et évaluer le plus vite possible
  • Continuer la sensibilisation et les causeries avec l’argent restant et surveiller l’impact de cette action sur l’attitude des parents envers leurs enfants afin d’avoir des données fiables
  • Comité de veille






V / Le CEM de Mbeuleukhé(projet BID) : PE validé en 2007 et financé en 2008.

Quatre actions financées pour un montant de trois millions cinq cent mille (3 500 000 FCFA)

Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement :Mbeuleukhé
Adresse : Département de Linguère
Date : 24/04/09


Objectif spécifique1 : améliorer le niveau des élèves en français, math, et PC

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Production de fascicules d’exercices :niveau 1 français-math(6ième,5ième)
Niveau2français-math-PC(4ième,3ième)
Adama BA LHG
Niveau des élèves relevé en math,Fr, PC
  • cours accompagnés d’exercices
  • Les plus faibles ont progressé
Les professeurs sont mis à l’aise dans leur enseignement
2
Acquisition de matériel didactique et de support pédagogique
Papa Niang SVT
Niveau des élèves relevé en Fr , math, PC
  • Cours facilités
  • Progrès constaté
idem
3
Acquisition d’ouvrages de référence en Fr, pc, math
Principal
Niveau des élèves amélioré
  • Contenus enseignés plus conformes
  • Lecture organisée
Fiches de lectures vues



Objectif spécifique2 : Rendre l’enseignement des sciences moins théorique

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Réalisations d’expérience en PC et SVT
Chérif Ndiaye PC

Qualité de l’enseignement des sciences
  • cours accompagnés d’expériences
  • moyennes des élèves améliorées
Engouement observé



Recommandations :
  • Compléter le matériel manquant
  • Système de pilotage à encourager


VI / Le CEM de Dahra commune (projet APSE), PE validé en 2007 et financé en 2008.
Cinq actions financées pour un montant de Trois millions cent quatre vingt quatre mille huit cent trente cinq (3 184 835 FCFA)
Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement : Dahra Commune
Adresse : Dahra quartier Ndiambor
Date : 24/04/09
Objectif spécifique1 : Améliorer les enseignements/apprentissages des élèves de 4ième et 3ième en math, français et PC

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Confection de fascicules pour exercices en math, fr et PC
Mr Dioum
Niveau des élèves relevé dans les matières ciblées
-La non production de fascicules en français retarde l’évaluation globale de l’action.
-Progrès en PC et en math
Production impérative des fascicules de français
2
Organisation de cours de remédiation en math,fr et PC
A. Ndiaye
Niveau des élèves relevé dans ces matières
-Rythme de 2cours par semaine non atteint
-Seulement 2cours en math
Déficit à combler
3
Acquisition de produits et matériels scientifiques
Mr Dioum
Enseignement pratique des cours de sciences, TP en SVT et PC
Matériels incomplets et peu utilisés

4
Acquisition de supports didactiques

Gain de temps
Cours facilités
Résultats atteints


Recommandations :
  • Associer les élèves élus dans les prises de décisions
  • Terminer la réalisation de toutes les actions
  • Compléter le matériel scientifique manquant








VII/LE CEM de Boulal (projet APSE) : PE validé en 2007 et financé en 2008
Cinq actions financées pour un montant de trois millions trois cent treize mille quatre cent soixante douze (3 313 472 F CFA)

3-Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement :Boulal
Adresse : Communauté rurale de Boulal (département de Linguère)
Date : 24/04/09
Objectif spécifique1 : acquérir du matériel scientifique et des supports didactiques

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Acquisition de matériels et produits scientifique
Mouhamadou Kane PC
Enseignement pratique des cours de sciences
Expériences incomplètes

Commande au Fermon Labo non encore disponible

2
Acquisition de supports didactiques en SVT HG
Le Principal
Enseignement pratique en SVT et en HG
Aisance dans la compréhension des cours
Moyennes améliorées

Reste une valeur de 158 580F à dépenser en supports didactiques








Objectif spécifique 2 : Résorber le déficit en manuels, œuvres au programme et annales


actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Acquisition de matériels et œuvres au programme
Ndiène Tine
Niveau des élèves amélioré, Goût de la lecture
Résultats obtenus sauf en 3ième


Les élèves de 3ième n’ont pas fait la 6ième 5ième 4ième au collège


Objectif spécifique 3 : Améliorer la qualité des enseignements/ apprentissages en français, maths, PC, et SVT

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Confection de fascicules en français,math PC SVT
Ndiène Tine
Niveau des élèves amélioré, en math, fr,SVT ,PC
Evaluation non encore effectuée


2
Organisation de cours de remédiations
Oumou Fall
Relever le niveau dans les disciplines fondamentales
Non encore effectuée




Recommandations :
  • Combler le déficit en produits scientifiques supports didactiques
  • Atteindre les 120 heures prévues en cours de remédiation






VIII/LE CEM de Sagatta Djoloff (projet BID) : PE validé en 2007 et financé en 2008
Trois actions financées pour un montant de trois millions cinq cent mille (3 500 000 F CFA)

Fiche de suivi de projet d’établissement

Etablissement :Sagatta Djoloff
Adresse : département de Linguère
Date :22/04/2009

Objectif spécifique1 : Relever le niveau des élèves de quatrième et troisième en maths, français et PC

actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


1
Confection de fascicules en maths, français ,PC pour les classes ciblées
Aliou Niang
surveillant
Niveau des élèves relevé dans les matières ciblées
Non renseigné




Objectif spécifique 2 : acquérir des produits scientifiques





actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


Acquisition de produits scientifiques
Thierno Ndiaye MSVT
cours accompagnés d’expériences
Non renseigné







Objectif spécifique 3 : disposer de matériels didactiques



actions
Résultats attendusRésultats obtenus
Observations

Intituléresponsable


acquisition de matériels didactiques
Pape Mody Niang
Taux de réussite amèlioré
Non renseigné






Recommandations :


L’impact doit être mesuré par rapport à la situation de départ.


EXPERIENCES A ENCOURAGER :

  • Warkhohk : sensibilisation, maintien des filles à l’école
  • Sagatta Gueth : confexion de blouses avec remise de trousseaux.
  • Prise en charge de l’EPS( Linguère, Darou Mousty, Ndoyène)

Dysfonctionnements notés :

  • Absence d’outils (situation de départ et évolution)
  • Détournement d’objectifs
  • Beaucoup d’indicateurs non renseignés

RECOMMANDATIONS :

  • Créer une ligne budgétaire pour le fonctionnement du CAAC.
  • Actions centrées sur le pédagogique (non corollées aux acquisitions)
  • Généraliser la démarche de PE (voir circulaire)
  • Réactualiser le document du PE à la démarche GAR









COORDINATION IVS DE LOUGA



Les Inspecteurs Vie scolaire

1-Charles Diouf


2-Alassane Sabaly

Ampliations 

  • ME / DPRE / APSE
  • ME / DEMSG
  • GR / LO
  • IA/LO/CHRONO
  • IDEN